fleche gauche
Logo SR
fleche droite

FIDJI

Petite introduction

Illustrator est un logiciel extrêmement utile pour dessiner des formes vectorielles et des dessins simplistes tels que des logos par exemple.
Mais il peut aussi servir à dessiner des oeuvres, un peu (beaucoup) plus détaillées.
J'ai voulu commencer par représenter un animal.

Fidji

Fidji, c'est « mon » chien, un border-terrier de 7 ans.
Bon, techniquement, il ne m'appartient pas (attention, il recommence à raconter sa vie)...
Depuis plusieurs années, je suis ce qu'on appelle un dog-sitter.
Un dog-sitter, c'est comme un baby-sitter mais on perd moins de temps à devoir faire semblant d'aimer les enfants, changer les couches, donner le goûter, donner le bain et SURTOUT aider à faire les devoirs dont on ne comprend même pas les problèmes de maths (franchement, vous savez encore faire des divisions sans calculette vous ?).
Donc, pour en revenir au dog-sitting, j'ai gardé de nombreux toutous et matous. Des gentils, des moins gentils, des mignons, des « qui puent-qui pètent » mais il y en a un au-dessus de tous, c'est Fidji.
Je le garde assez souvent et avec le temps, lui, ses maîtres (les vrais) et moi sommes devenus de très bons amis.
Pour en revenir à Illustrator, j'ai souhaité lui tirer le portrait car ses traits sont assez simples, il ne possède que quatre couleurs et ses poils sont si épais qu'on les distingue facilement à l'unité.

Photo de Fidji

Les tracés

Pour dessiner Fidji, j'ai utilisé la photo ci-dessus que j'aime bien.
Sur cette photo on distingue bien les formes de sa tête, la position est parfaite et il a l'air très heureux vu son sourire (oui, en vrai il devait avoir soif mais ne cassez pas mon enthousiasme voyons)...
Sur la photo, il a les yeux fermés mais ce n'est pas un problème, j'en utiliserai une autre pour les lui représenter ouverts.
J'ai donc commencé par tracer 3 formes distinctes (dans l'ordre de superposition des calques) : la truffe ; la mâchoire/bouche et la tête.
Ensuite, j'ai tracé les poils sur chacun de ces calques un à un (oui, et à la souris, pas au stylet) !
Avant de conclure, j'ai créé une mâchoire et une truffe ultra réaliste avec des filets-dégradés pour les couleurs et le relief, et une texture pour son museau.
Enfin, j'ai ajouté du flou aux oreilles et de la brillance aux yeux pour lui donner de la vie !

Traces de Fidji

Le portrait

Au final, j'ai corrigé les couleurs des poils pour être au plus proche du vrai Fidji, j'ai utilisé une autre photo de lui pour avoir la teinte et la forme exacte des yeux, et j'ai ajouté un fond pour rendre le portrait plus habillé.
Pour la petite histoire, j'ai imprimé le dessin sur du beau papier photo que j'ai fait encadrer pour l'offrir à ses propriétaires, et la première chose qu'ils ont dit en voyant le portrait c'est : « MAIS C'EST PAS FIDJI ÇA ?! »

Dommage... mais ça fera toujours un cadre à accrocher dans les toilettes...

Oeil de Fidji
Fidji

Conclusion

Fidji

Outil utilisé pour ce travail :

logo Illustrator

Illustrator