fleche gauche
Logo SR
fleche droite

SANS CONTREFAÇON

Petite introduction

Avant de rentrer dans le « gros » du dessin vectoriel, entraînons-nous à reproduire des logos célèbres de grandes marques avec leurs difficultés.

British Petroleum

La célèbre compagnie pétrolière qui pollue les océans possède toutefois un logo intéressant.
Il s'agit d'une fleur de tournesol stylisée.
La spécificité est la répétition du symbole de pétale.
Pour cela, on en dessine un seul que l'on va copier autant de fois que nécessaire en ajoutant un angle différent entre les copies.
La rosace - une fois obtenue - doit être divisée grâce à l'outil « pathfinder » (toujours dans les bons coups celui-là) et ainsi pouvoir coloriser les différentes sections !
Il ne reste plus qu'à ajouter le nom de la marque sous le sigle.

Logo BP

Yamaha

La grande marque japonaise connue pour ses motos (et moteurs) n'a pas toujours fabriqué de la grosse mécanique qui fait du bruit. Elle a commencé par en fabriquer de la plus raffinée et qui fait de la musique.
En effet, comme on peut le remarquer sur son logo, les trois diapasons superposés rappellent immédiatement que Yamaha, c'est avant tout des instruments de musique (spécifiquement des pianos).
Ici, pas de grandes difficultés, mais la reproduction et l'alignement de ces diapasons doivent être parfaites pour un effet garanti !

Logo BP

Volkswagen

« La voiture du peuple », littéralement traduit depuis l'allemand, est l'une des marques de véhicules les plus connues dans le monde, notamment grâce à son mini van « Combi » ou à sa « Coccinelle Choupette ».
Son logo, lui, a bien évolué, et sa dernière version est pleine de reliefs.
Pour commencer, on trace les deux formes uniques (cercle complet puis lettrage).
Ensuite - et c'est là que la magie opère - on va ombrager les formes pour leur donner de la consistance (exactement comme ma planche de boutons).
Enfin, on va jouer sur les ombres internes et externes, mais aussi sur les lueurs internes, ce qui va donner l'effet 3D à ma forme finale.

Logo BP

Paris Saint-Germain

En 2013, le plus grand club de foot de France (non je ne prends pas parti, pourquoi dites-vous ça ?), a changé assez radicalement de logo.
Par ce changement, l'identité du club s'est transformée en marque, et aujourd'hui, le mot « Paris » (qui fait clairement vendre) est LA représentation du PSG.
La principale difficulté pour reproduire ce logo est son lettrage curviligne qui consiste à écrire sur une ligne courbe.
Pour le reste, il possède lui aussi une lueur interne qui lui donne du relief.

Logo BP

PlayStation

En sortant sa PlayStation en 1996 après un refus de partenariat de la part de Nintendo, Sony ignorait complètement le succès planétaire que sa marque allait connaître.
Aujourd'hui encore, la PlayStation (4ème génération) est la marque la plus populaire dans le monde du jeu vidéo.
Son logo, lui, n'a pas changé d'un gramme et est toujours dans l'ère du temps.
Il combine un « P » qui crée une ombre en forme de « S » et reprend les couleurs primaires des écrans à tubes cathodiques (bleu, rouge, jaune).
La principale difficulté pour ce logo est qu'il n'est pas représenté de face, mais de biais. Par conséquent, son dessin devra être pensé en 3D.
De plus, une partie du « S » est cachée par le « P », ce qui implique de deviner sa forme complète.

Logo BP

Carrefour

La célèbre enseigne d'hypermarché possède un logo bien particulier puisqu'il cache un « C » dans son design.
Si beaucoup de personnes ont repéré le tour de magie, il continue toujours d'en surprendre plus d'un !
Le reproduire est assez compliqué en soi puisqu'il faut dessiner le « C » (alors qu'en toute logique, il n'existe pas dans le logo).
Le symbole doit donc être parfait pour donner l'impression... qu'il n'est pas là !

Logo BP
Logo BP

Outil utilisé pour ce travail :

logo illustrator

Illustrator