fleche gauche
Logo SR
fleche droite

PRENEZ MA CARTE !

Petite introduction

« Hey, salut ça va ? Prenez donc ma carte ! » A peu de choses près, c’est ce que l’on entend souvent avant de se retrouver avec la carte de visite d’une personne qu’on a déjà oubliée rangée bien sagement dans notre portefeuille. Et puis un jour, c’est dimanche, on ne sait pas trop ce qui nous prend, on a envie de ranger. Alors on commence par le placard de la cuisine, puis le saladier fourre-tout de l’entrée (« elle sert à quoi cette clé déjà ? ») et enfin son portefeuille. Et c’est là qu’on se rappelle ce merveilleux moment passé en compagnie du gars qui voulait nous vendre [insérer prestation here], ou autre chose. Cette carte, si elle est jolie/sympa/astucieuse, en général on a un pincement au cœur au moment de la jeter. Alors on la garde, jusqu’au prochain nettoyage...

« Aujourd’hui J’ai Testé Pour Vous »

Logo AJTPV

Si vous avez lu plus ou moins attentivement mon portfolio, vous aurez remarqué que j’aime beaucoup l’écriture (enfin, surtout raconter des histoires).
En réalité, c’est l’une de mes passions, et j’essaye toujours de le faire avec humour et second degré.
Justement, il y a quelques années, je me suis lancé dans l’idée de monter un blog consacré à une autre de mes passions : le cinéma.
Je voulais écrire des critiques de films car j’ai un regard assez affûté et que je cherche toujours « la petite bête ».
Mais je tenais à me démarquer de mes centaines de collègues qui tiennent aussi leur blog ciné. Moi, je voulais qu’on lise mes critiques pour le côté « avis perso », mais aussi et surtout pour la forme de celles-ci.
Je voulais raconter MA vision du film avec le vocabulaire et le phrasé qui me caractérise, et toujours avec humour.
J’ai donc créé « Aujourd’hui J’ai Testé Pour Vous » (AJTPV), un blog sur lequel on peut lire un grand nombre de critiques.

Soirée mondaine

Lorsqu’on tient un blog ciné et que l’on commence à avoir pas mal de followers, on passe une étape très intéressante car on devient « influent ».
Et l’influent à quelques privilèges intéressants :
- Déjà, il n’est plus considéré comme simple internaute mais comme journaliste.
- Ensuite, il est très souvent invité aux avant-premières, ce qui signifie : visionnage de films avant leur sortie officielle (parfois même alors que le film est encore en production et donc pas tout à fait terminé), rencontres avec les équipes et les acteurs, goodies de films et...buffets gratuits !

Durant un peu plus d’un an, j’ai donc profité de cet avantage, et j’ai eu la chance de rencontrer énormément de monde.
Mais vous savez comment ça se passe, hein : « Hey, salut ça va ? Tu écris pour quel média ? » Evidemment on ne s’en souvient pas...
C’est pourquoi m’est venue l’idée de créer mes propres cartes de visite.

La carte

A la toute base, j’avais dans l’idée de faire d’AJTPV un blog de critiques de films rétros.
Je voulais commenter des films un peu vieillots, dépassés, plein de défauts ou ultra cultes.
Et puis, en passant dans la catégorie supérieure des blogueurs, je me suis mis à critiquer tout ce qui me passait sous l’écran.
Toujours est-il que mon idée était donc de donner une image retro à mon blog en l’illustrant d’un objet qui lierait « retro » et « cinéma ».
La VHS était donc évidente, j’en ai fait l’illustration de mon blog et donc de ma carte, recto verso bien sûr !
Aujourd’hui, je n’actualise plus AJTPV car je manque de temps et je ne vais plus que trop rarement au cinéma, me consacrant à d’autres passions.
Mais cette aventure a été magnifique « et par tous les chemins, j’y reviendrai »...

Mockup AJTPV
Recto AJTPV
Verso AJTPV

En-vie d’ailleurs

En 2015 je décidais de tout quitter pour « changer d’air ».
J’occupais un emploi qui me rendait malheureux, ma vie personnelle m’ennuyait et j’avais grand besoin de changement.
J’avais déjà eu l’occasion de passer une année à l’étranger, et l’envie de repartir se faisait pressante.
C’était donc le moment, il fallait organiser quelque chose.
Ma copine et moi étions tous deux à un tournant de notre vie qui nous permettait de réaliser un rêve commun : faire le tour du monde.

La fan-page Facebook

Parmi les préparatifs, il y en avait un non négligeable qui était de pouvoir donner des nouvelles en continu à notre entourage.
Nous avons donc créé une fan-page de notre voyage sur Facebook, « En-vie d’ailleurs », ce qui nous a permis de poster des photos, d’écrire des articles, de chercher ou donner des conseils de voyage et de faciliter les rencontres !
Avant notre départ, nous avions prévu de créer des cartes de visite afin de garder plus facilement le contact avec les personnes que nous rencontrerions sur notre route.
Cette page qui, à la base, n’était destinée qu’aux proches, cumule aujourd’hui plus de 2200 followers.
Ceci explique cela...

La carte

Notre carte de visite se veut assez simple, elle reprend au recto la couverture de notre page Facebook, et au verso la photo de profil.
Elle contient l’adresse du site et nos emails, ainsi que nos prénoms, ce qui nous a bien aidés lors de certaines rencontres.
En effet, nous nous sommes rendu compte au cours de notre périple que nos prénoms (et surtout le mien) n’étaient pas si facilement compréhensibles et prononçables partout.
Bref, après plus d’un an de voyage et 500 cartes imprimées, il ne m’en reste aujourd’hui qu’une petite cinquantaine à distribuer.
Nous ne savons pas si beaucoup de gens rencontrés lors de notre voyage possédaient un portefeuille qu’ils ont fini par ranger, mais il y a une de nos cartes, et nous en sommes certains, qui trône toujours dans la bibliothèque de cette dame très gentille du sud du Chili qui nous a hébergés et avec qui nous avons tissé des liens d’amitié si forts qu’aujourd’hui, elle reste notre mère chilienne...

Mockup en-vie d'ailleurs
Recto en-vie d'ailleurs
Verso en-vie d'ailleurs

Outil utilisé pour ce travail :

logo Paint

Paint